ARTPRICE.COM

Société anonyme au capital de 6 250 000 EUR.
Siège social : Domaine de la Source, 69270 Saint-Romain au Mont d'or.
411 309 198 R.C.S. Lyon.

 

Chiffre d’affaires en Keuros

3T2003

3T2002

Variation en %

Edition

113

123

- 8,13

Minitel

22

54

- 59,26

Internet

321

212

+ 51,42

Publicité annonceurs

41

11

+ 272,73

Indices et autres prestations

9

 

4

+ 125,00

Total 3eme Trimestre 2003

506

404

+ 25,25

le CA Internet progresse de 51% pour le troisième trimestre de 2003 malgré une dégradation de la conjoncture mondiale et les répercussions de la guerre en Irak.

D’ores et déjà, le quatrième trimestre 2003 confirme ce taux de progression pour le CA Internet.

Lancement fin premier semestre 2003 du produit Personal Research ®

L’accès payant aux images d’œuvres d’art de 270 000 catalogues dans le strict respect du copyright des artistes et leurs ayants droit.

Cette prestation numérique, facturée 29 €/$ en prix de lancement pour une recherche documentaire spécifique à une œuvre reproduite exploite le fonds archivé unique au monde de Artprice. La recherche documentaire, effectuée par le département éditorial et livrée par émail en 48h répond aux besoins des professionnels, institutionnels et collectionneurs qui désirent affiner ou enrichir leurs estimations par la visualisation de l’œuvre reproduite ainsi que des informations contextuelles sur son histoire et la vente.

Lancement des abonnements illimités " Artprice screen ® "

De 99 euros à 999 euros (soit de 8,25 à 83,25 €/mois) :

 

Depuis juin 2003 : Art-Online devient un moteur de recherche où les soumissions sont systématiquement payantes et constituent donc un chiffre d'affaires supplémentaire pour Artprice en ne générant aucune charge salariale et informatique supplémentaire.

Désormais, la notoriété du moteur mondial Art-online permet de faire payer un enregistrement express à 39 USD (priority submission) et un enregistrement classique à 15 USD (standard submission). 

Depuis septembre 2003 : l'intégralité des banques de données d'Artprice est accessible en allemand, la banque de données Artprice.de a été lancée en partenariat avec le groupe allemand Art Investor. Les résultats, 3 semaines après le lancement amènent à une progression du chiffre d'affaires en ligne, effectué à partir de la zone alémanique (Allemagne, Autriche, Suisse-allemande) de 270 % de C.A sur cette zone exclusivement. Le développement allemand a requis 7 mois de travail. Par conséquent, la production des banques de données Artprice en espagnol sont en cours avec une livraison prévue au premier trimestre 2004.

Artprice a noué un partenariat avec Ebay, n°1 mondial de la vente aux enchères, ce qui permet à Artprice d’être présent sur la home page principale dans la catégorie " art " du site de Ebay monde

Le fichier client atteint désormais 875 000 personnes physiques ou morales grâce, en autre, au service gratuit "e-mail alert " , à "l'enregistrement express" et le portail Art-on line. Ces chiffres confirment la position de leader mondial sur le marché de l'art que confirme régulièrement la presse américaine et européenne.

De nombreux journaux financiers et économiques, qui dans un premier temps utilisaient les indices et cotes d'Artprice franchissent une étape et commandent désormais des cahiers de 4 à 18 pages incluant les données indicielles et les commentaires d'auteurs. Cette ouverture permettra à Artprice de facturer le clé en main de "numéro spécial marché de l'art" à insérer.

 

En Octobre 2003, Artprice comptabilise une moyenne de 4 979 000 requêtes-jour, pour 154 millions de requêtes par mois (les requêtes étant le référant d'indice de fréquentation de la banque de données Artprice depuis 1997), alors que sur le 1er trimestre 2002, le nombre de requêtes s’élevait à trois millions de requêtes par mois.

Sur le mois d'octobre 2003, Artprice dépasse certains jours les 10 millions de requêtes-jour, avec moins de 30 % des ressources informatiques. Depuis février 2003, Artprice possède sa propre fibre optique dédiée. Artprice a développé les contrats de partenariat (2429). En plus de ceux-ci, plus de 9 405 sites Internet d'Art dans le monde utilisent depuis septembre 2002 les barres de recherche Artprice sans contrat de partenariat. Dans ce cadre, 100 % du chiffre d'affaires généré reste au profit d'Artprice.

(Requête : interrogation d’une data mise en banque de données sur un serveur)

 

Mois/ nombre de requêtes banque de données Internet

Requêtes

Moyenne mensuelle 1T 2002

3 000 000

Mai 2002

4 926 045

Juin 2002

4 765 096

Juillet 2002

8 473 080

Août 2002

9 748 041

Septembre 2002

14 142 701

Octobre 2002

21 368 699

Novembre 2002

28 133 644

Décembre 2002

32 228 175

Janvier 2003

33 582 822

Février 2003

30 780 130

Mars 2003

53 783 210

Avril 2003

59 088 894

Mai 2003

54 643 436

Juin 2003

63 127 067

Juillet 2003

82 566 999

Août 2003

75 703 604

Septembre 2003

139 409 805

Octobre 2003

154 358 003

 

Artprice est partie de chez Jet Multimédia Hosting le 24 avril 2002 pour rapatrier l'hébergement de ses banques de données en son sein avec une moyenne de 3 millions de requêtes-mois sur les banques de données Artprice.

Le groupe Artprice a intégré toute la chaîne des services et process industriels incluant l'hébergement qui avait été confié à une SSII jusqu'au 23 avril 2002. Une procédure judiciaire a été initiée à la demande d'Artprice contre Jet Multimédia Hosting. Toutes les mesures conservatoires aux fins de la conservation de la preuve des défaillances ont été prises par Artprice vis-à-vis de celle-ci sur les exercices 2000-2001-2002. Suite à l'assignation en référé, à la demande d'Artprice.com, le Tribunal de commerce de Lyon, par ordonnance du 12 août 2002, a nommé un expert informatique près la Cour d'appel.

Evolution des contrats d'affiliation/ partenariat actifs :

 

30/09/2003

31/12/2002

Variation en %

Contrats de partenariat

2 429

1 144

+ 112

Artprice a développé les contrats de d'affiliation/partenariat signés (2429). En plus de ceux-ci, plus de 9 405 sites Internet d'Art dans le monde utilisent depuis septembre 2002 les barres de recherche Artprice sans contrat de partenariat. Dans ce cadre, 100 % du chiffre d'affaires généré reste au profit d'Artprice. Pour mémoire, au terme de 18 mois d'hébergement chez Jet Multimédia, le nombre de contrats signés était de 26.

Fin décembre 2003 : Artprice lancera des indices et cotes simplifiés accessibles par les téléphones portables de type GPRS ou I-mode et où l'opérateur reverse à Artprice 70 à 80 % de la recette. Le parc utilisateur et la technologie permettant désormais de rendre instantanément cette activité rentable.

Artprice par sa capacité informatique telle que décrite au présent document peut désormais servir 9 000 connexions d’abonnés simultanées soit 180 000 abonnés avec des marges de sécurité. La clientèle mondiale de Artprice permet d’étaler les charges des serveurs sur un cycle de 24h de par les fuseaux horaires.

Les résultats du premier semestre 2003 s’avèrent encourageant compte-tenu de la politique de réductions de charges démarrée depuis l’exercice 2002.

La notoriété mondiale des banques de données d'Artprice permet de diminuer de près 95 % les charges de publicité, cette diminution se perdurera sur les exercices à venir compte tenu de la récurrence clientèle. Désormais, plus de 210 titres de presse écrite et média audiovisuel internationaux financiers et professionnels reprennent régulièrement les analyses et indices d'Artprice.

Les banques de données étant désormais constituées et développées (plus de 4 millions de données), la masse salariale consolidée passe en conséquence à un effectif de 38 à 25 personnes sur l'exercice 2003 pour Artprice. En conséquence des différentes actions menées en terme d'économie, les charges d'exploitation globales du Groupe Artprice (hors amortissements) pour 2003 s'élèveront à 2900 KEUR contre

4 479 KEUR pour l'exercice 2002. L'intégralité des contrats de travail contracté avec la filiale américaine en 2000 ont pris fin légalement au 30 septembre 2003.

Comme annoncé dans les perspectives du prospectus du 30 décembre 1999, les principaux opérateurs Télécom fixe et mobile sont en train de mettre en place des contrats de reversions (sur le modèle du Minitel®) avec une quote-part (hors frais de transport) de 60 à 75 % revenant à l'éditeur de contenu permettant ainsi de monétiser l'audience de plus de 150 millions de requête mois des banques de données d'Artprice.